• ••• Premiers Tags •••





    J'ai décidé de reprendre le premier album photo de mon fils pour le décorer car je trouve qu'il fait un peu vide. Je ne veux pas faire quelque chose de compliqué, juste ajouter quelques mots, quelques dates.

    Voici les premiers résultats !
















    Et en détail (échelle un peu plus grande qu'en taille réel) :













    4 commentaires
  • ••• Premières ATC •••



    J'ai profité de ma première journée de vacances pour faire du scrap.
    Je me suis inscrite à un swap sur un forum, où il faut faire des ATC (Artistic Trading Card).
    Ce sont des cartes à réaliser aux nombres de 5 identiques.
    Une que l'on garde et quatre que l'on envoi à l'organisatrice qui se charge de "redistribuer" les ATC des autres participantes.
    (par groupe de 5). Je doit donc envoyer 4 ATC et j'en recevrait 4 différentes.

    Voici les miennes, le thème était : "le jaune".














    3 commentaires
  • ••• Définitions •••




    Acid-free : sans acide.





    Borders : bordures ou frises.

    Brads : attache parisienne (de différentes tailles, couleurs et formes).


    Cardstock : style de papier.

    Charms : embellissements en métal.

    Clip : sorte de trombonne métallique de diverses formes (spirales, coeurs, ronds).

    Coluzzle : Marque d'un outil de découpe, composé d'un cutter à lame pivotante, d'un tapis en mousse à bulles et de diffrérents gabarits en plastique, permettant la découpe trés aisée de différentes figures géométriques (ronds, ovales, carrés, rectangles, hexagones...) ou non (alphabets, ours, puzzle, pot de fleurs...).

    Crooping : rencontre entre passionnés de scrapbooking.

    Cut-out : image imprimée à découper.


    Die-cut : forme décorative prédécoupée, dans du papier souvent uni, parfois imprimé servant à agrémenter vos pages.

    Doodling : arabesques dessinées à main levée pour décorer une page.


    Embossage à sec : mise en relief du papier à l'aide d'un stylet et d'un pochoir.

     Embossage à chaud : mise en relief de lettres ou dessins à l'aide d'une poudre passée sur le motif imprimé au tampon et chauffée.

    Eyelets : œillets (il en existe de toutes les formes : ronds, carrés, fleurs, flocons, coeurs, nounours, voitures, sapin, étoiles, etc.).


    File folder : sorte de petit tag en forme de mini-dossier.

    Foam stamps : tampons de mousse.

    Font : police de caractères.

    Frame : cadre.


    Goodies : embellissements de toutes sortes.


    Heritage : style de scrap pour mettre en valeur les photos anciennes.


    Iris folding : technique de découpage imitant l'iris de l'œil.


    Journaling : raconter, commenter la page d'un album à la manière journalistique. dans du papier souvent uni, parfois imprimé servant à agrémenter vos pages.


    Lettering : art de faire des jolies lettres.


    Mat : papier que l'on pose sous une photo afin de la mettre en valeur (matter une photo, c'est utiliser un mat).


    Punch : petite perforatrice en forme de coeur, étoile, animaux, objets, existent en différentes tailles, les grosses sont assez chères. Peuvent servir aussi à retailler les angles des photos, en arrondi (corner rounder) ou en forme plus fantaisie. (par extension, on appelle aussi ainsi le résultat obtenu).

    Punch art : L'art de composer des motifs à l'aide de punches. Fleurs, fruits animaux et décors de toutes sortes, sont réalisés à partir des formes de bases obtenues avec les punches, en jouant sur les couleurs et les assemblages.

     Punchies : motifs découpés à l'aide d'une perforatrice.


    Quilling : technique permettant de créer des formes en relief en enroulant de fines bandelettes de papier.

    Quickutz : pince permettant la découpe de formes et d'alphabets (perforatrice).


    Ribbon : rubans.

    Ribbon charms : petites pièces en métal dans lesquelles on peut glisser un ruban.

    Rubberstamping : art de créer une page avec des encres et des timbres.

    Rubber stamps : tampons en caoutchouc.


    Scrapbook : album.

    Scrappeur ou Scrapbookeur : personne pratiquant le scrapbooking.

    Scrap'lift : s'inspirer d'une page existante pour en faire une à l'identique. C'est une sirte de copie.

    Shabbyh chic : Style de page "vieilli". Froisser, déchirer, ponser, encrer des bords des éléments d'une page afin de leur donner un aspect usé.

    Shaker box : forme avec une fenêtre transparente à l'intérieur de laquelle on met des petits éléments de décoration.

    Shape Boss : outil qui sert à donner du relief aux papiers.

    Slide : cache-diapo décoré pour servir de cadre à une image, un texte ou une décoration.

    Sketch : modèle de mise en page. (utile pour les débutants ou pour les confirmés en manque d'inspiration !)

    Stamp : tampon , de verbe "to Stamp", voulant dire appliquer un tampon. (Attention à utiliser des encres Acid-free).

    Stickers : autocollants.

    Swap : échange de réalisations entre plusieurs scrappeurs.


    Tag : étiquette de carton servant de décoration ou de journaling. Peut-être trouée et attachée avec un lien, une attache, un fil métallique...

    Template : patron, modèle, généralement se présente comme un pochoir, et permet de découper des formes fantaisies de plus grande taille que les "punches".


    UTEE : poudre à embosser transparente.


    Vellum : calque imprimé ou non.


    Wire : fil de fer tortillé.


    X Acto : marque de cutters de précision, sorte de scalpel.



    1 commentaire
  • ••• Le scrapbooking •••


    dernière folie des loisirs créatifs !




    Directement arrivé des États-Unis, le scrapbooking consiste à mettre en page les photos dans nos albums.





    Mais qu'est ce que c'est ?
    "Scrapbooking" vient de l'anglais "scrap" (petits bouts), et "book" (livre).
    Née aux Etats-Unis, cette technique qui consiste à mettre en scène ses plus belles photos de manière ludique et créative.
    Elle a déjà séduit plus de 25 millions de personnes.
    En France, le scrapbooking est depuis peu à la mode.
    Nous voyons de plus en plus de publications (livres, revues), de boutiques spécialisées et d'ateliers naîtrent. Dans les salons de loisirs créatifs, le scrapbooking a su très rapidement s'imposer. Il n'existe pas encore de salons exclusivement dédiés au scrapbooking mais des croppings géants où une centaine de personnes se retrouvent sur deux jours pour scrapper.
    Le nombre de scrappeuses et de scrappeurs explose et internet est devenu l'outil idéal de partage et d'échange de cette passion !










    Et le scrapbooking digital ?


    C'est tout simplement le même principe, mais via les logiciels de retouche et la photo numérique.
    On trouve sur internet des modèles prêts à l'emploi (des kits avec des papiers, des embellissements numériques à télécharger voire à acheter). Rajouter des illustrations et importation d'éléments scannés, Clipart et le tour est joué.
    L'ordinateur séduit toutefois beaucoup plus les hommes que les femmes, ces dernières préférant le côté tactile du scrapbooking.






    Comment faire ?


    Ce n'est pas aussi simple que ça en a l'air.
    Il faut être méticuleux, minutieux, précis. Découper, coller proprement.
    Savoir équilibrer ses mises en pages, bien choisir les papiers, les coloris, les éléments ajoutés, les embellissements !
    Mettre en valeur les photos, ne pas surcharger les pages.







    Le  matériel ?


    Il vaut mieux avoir un peu de matériel pour faire du scrapbooking, et sans acidité pour éviter le jaunissement prématuré des photos.
    Ciseaux, ciseaux crantés, colles sans acidité, perforatrices, agrafeuses, autocollants, feutres spéciaux, papier à pH basique, paillettes, tampons, encreurs, oeillets, ataches parisiennes...
    Pour les débutants, les kits créatifs sont idéales pour s'initier sans avoir à acheter tout le matériel.






    Le language ?


    Le scrapbooking a son language propre. Parce qu'il nous vient des Etats-Unis, de nombreux mots n'ont pas été traduits.

    Quelques définitions ICI !





    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique